Times24.info : Un téléphone cellulaire n’ayant pas besoin de batterie pour fonctionner, voilà une technologie qui pourrait ravir des centaines de millions d’utilisateurs dans le monde et par la même occasion rendre bien riches les concepteurs de ce futur appareil.

Depuis des années, les acteurs de l’industrie des télécommunications sont à la recherche de nouvelles technologies de batterie pour pouvoir garantir la montée en performance des téléphones intelligents et autres terminaux mobiles.

Encore mieux ? Une équipe de six chercheurs de l’Université de Washington a créé un prototype de téléphone mobile qui ne requiert pas de batterie pour fonctionner.

L’appareil a été conçu pour ne nécessiter que quelques microwatts de puissance. Sa source d’énergie provient notamment de la lumière et de signaux radio ambiants. Le mobile ne se sert donc que de l’énergie des ondes environnante pour entamer et maintenir une communication cellulaire.

On peut donc passer un coup de fil cellulaire sans aucune source d’énergie associée à une batterie.

Une communication sans coupure

Selon le site web 01net, précise que ce téléphone prototype – pour l’instant ce n’est qu’une vulgaire plaquette verte – a besoin de la présence d’une station de base (disposée à une distance d’environ 9 mètres, ou 15 mètres si les chercheurs intègrent une petite photodiode de 1 cm²) et d’ondes lumineuses. La base dispose d’une antenne alors que le téléphone nécessite une photodiode. Une photodiode est un composant semi-conducteur ayant la capacité de détecter un rayonnement du domaine optique et de le transformer en signal électrique.

En soi, ce ne serait pas très original comme découverte. En février 2016, la même équipe avait déjà montré comment s’appuyer sur des ondes environnantes pour créer un réseau Wi-Fi.

«Ce qui est impressionnant, c’est que les chercheurs sont arrivés à initier et maintenir des communications synchrones sans aucune coupure, alors que la puissance que récolte l’appareil ne se monte qu’à 3,5 microwatts», d’expliquer le journaliste Gilbert Kallenborn.

En définitive, ces chercheurs ont possiblement créé un appareil mobile qui va nous permettre de se débarasser des batteries…