Times24.info: Les chefs traditionnels du Cap oriental, en Afrique du Sud, ont critiqué mardi le fait que Mandla Mandela, le petit fils de Madiba, se soit converti à l’islam afin de se marier avec une musulmane. Il s’agit de sa quatrième union depuis 2004.

Les chefs traditionnels du Cap oriental veulent « des réponses », au sujet du mariage de Mandla Mandela. L’héritier de Nelson Mandela et chef des Mvezo s’est en effet uni avec Rabia Clarke, une musulmane, se convertissant pour cela à l’islam. « Nous sommes choqués par la nouvelle de cette conversion », a ainsi déclaré le chef Mwelo Nonkonyane, du Congrès des chefs traditionnels du Cap oriental, mardi 9 février.

 

« Nous sommes très ennuyés. La femme doit se convertir, et non l’homme. C’est notre tradition », a-t-il ajouté, en regrettant également que l’union n’ait pas été célébrée de façon traditionnelle, en la présence de représentants du Congrès. « Les chefs traditionnels ne se marient pas secrètement. Ils doivent être représentés par le Conseil traditionnel du peuple Mvezo », a encore expliqué Mwelo Nonkonyane, qui assure avoir tenté d’obtenir des explications et de joindre, sans succès, Mandla Mandela.

Le petit-fils de l’ancien président sud-africain avait annoncé dans un communiqué le mariage avec Rabia Clarke, la semaine dernière au Cap. « Je souhaite exprimer ma sincère gratitude envers la famille de Rabia et la communauté musulmane pour m’accueillir dans leur cœur », a-t-il déclaré. « Même si Rabia et moi avons été élevés dans des cultures et des religions différentes, notre union reflète ce que nous avons en commun : nous sommes Sud-Africains », a encore ajouté Mandla Mandela.

Ce mariage controversé est le quatrième de Mandla Mandela. Uni une première fois avec Tando Mabunu-Mandela, avec qui il serait toujours en instance de divorce, il a été marié à deux autres reprises. Son deuxième mariage, avec Anais Grimaud en 2010, a ainsi été annulé en 2013, alors que Mandla accusait son frère Mbuso d’avoir mis enceinte sa femme. La troisième union, avec Mbali Makhathini, a également été invalidée en 2014.

Avec J.A