Times24.info : Après avoir eu un passé glorieux et joué un rôle de centre économique majeure pendant plusieurs décennies, Gossas, notre département que nous chérissons, est tombé dans une profonde léthargie. Gossas à tout pour décoller, mais il est garroté et bloqué par le manque de vision, l’incompétence et l’inefficacité des dirigeants politiques, auxquels nos Grands-pères et nos pères ont confié les destinés de la cité.

Les élites politiques de Gossas d’hier comme d’aujourd’hui, partagent la même culture politique fondée sur le clientélisme, le népotisme, l’égoïsme, et la promotion personnelle au détriment de l’intérêt général. Les changements de dirigeants politiques obtenus de haute lutte par la population gossassoise depuis les années 2000, n’ont pas engendré une rupture radicale dans le mode de gouvernance collaborationniste des élites politiques du département. Gossas est abandonné à lui-même. Il se vide de ses bras valides et n’offre plus à ses fils et ses filles aucune autre perspectives que de partir, ailleurs. Les leaders politiques, qui se sont succédé dans les instances de représentation du département, notamment à l’Assemblée nationale, partagent un statut peu glorieux, celui de compter par les députés les plus invisibles dans l’hémicycle, les plus inefficaces et les plus terre-à-terre quant aux initiatives qu’ils portent en faveur des populations de notre cité. Rien de ce qui concerne le développement du département de Gossas n’a été porté par nos dirigeants d’hier et d’aujourd’hui. S’ils avaient assumé leur rôle historique qui été attendu d’eux, Gossas n’aurait pas présenté le visage misérable qui lui est connu actuellement et qui heurte la conscience de tous ceux qui, comme nous, vouent à cette cité un amour sans limite.

Aujourd’hui encore, le département de Gossas est entre les mains d’un clan politique promu par un appareil partisan qui n’a aucune ambition pour Gossas. Le manque de considération et de pragmatisme du député de Gossas, absent de toute lutte et de toute heure précipite notre département au rang des terroirs les plus reculés du Sénégal. Ce député n’a à son actif aucun résulta au bénéfice de Gossas ou aucune initiative à son service. Il n’a été, durant toute la législative, que des intérêts d’une famille ou d’un parti. Il est grand temps que Gosssas se fasse respecter. Le moment est venu de stopper l’humiliation, les privations et les sacrifices imposés à Gossas. C’est pourquoi nous, citoyens et citoyens de Gossas, jeunes et vieux, convaincus que « Là où croît le déception, croît également l’espoir », refusons de baisser les bras et rejetons la résignation. Nous nous engageons chacun dans son domaine de compétence à œuvrer la main dans la main, avec détermination et ayant pour ambition que la sauvegarde de l’intérêt général de Gossas, à être  les moteurs de la transformation et des changements que nous voulons pour notre département.

Avec les Gossassois et Gossassoises nous nous engageons à formuler une offre politique nouvelle permettant de bâtir de nouveaux projets locaux grâce à l’action solidaire et patriotique de nouveaux acteurs politiques soustraits des cercles clientélistes et entièrement dévoués à l’intérêt général. Avec ces concitoyens qui font de leur engagement pour Gossas un sacerdoce et non un outil de promotion personnelle, nous nous engageons à élaborer une offre politique ambitieuse, permettant de bâtir un nouveau cadre de performances économiques locales, favorable à la création de richesses équitablement redistribuées et porteur d’un niveau de croissance durable susceptible de modifier le visage de notre département et d’offrir des opportunités d’emploi à notre vaillante jeunesse. Avec ces Gossassois.e.s, nous bâtirons un nouveau leadership, porté non pas par une personne, mais par une équipe de Gossassois.e.s compétents, vertueux et patriotes. Dans une entreprise aussi gigantesque de transformation sociale, nous mettrons en avant, des leaders politiques totalement dévoués, désintéressés et intègres, porteurs d’une ambition pour leur localité et réceptifs aux attentes des populations.

Ces leaders existent dans notre département. Pour assurer leur émergence, il nous faut ouvrir et décloisonner l’espace politique, moderniser le débat, moraliser le jeu politique et permettre ainsi à notre localité, de bénéficier de l’expertise de ses filles et de ses fils, les plus compétents et les plus intègres. L’exemplarité de ces « nouveaux types de leaders » sera le levain de l’émergence de « nouveaux types de citoyens », qui seront des acteurs majeurs du renouveau. Le réveil citoyen fera bouger les lignes et fournira la détermination, qui a manqué ces dernières années, pour produire les ruptures indispensables au développement du département de Gossas.

C’est pourquoi nous soutiendrons et accompagnerons résolument l’affirmation des jeunes, dont l’engagement et la détermination ont permis à Gossas, de s’offrir en exemple dans les domaines de la vie. La médiocrité du quotidien de la majorité de nos concitoyens, ne doit pas être une fatalité. L’immobilisme non plus, ne doit pas être la seule promesse, qui nous est faite. Nous pouvons faire mieux, dans une localité meilleure et avec de meilleures perspectives d’avenir. C’est le pacte que nous scellons avec les Gossassois et le Gossassoises, en leur proposant un contrat de législature, pour représenter dignement, le département à l’Assemblée Nationale.

Tout pour Gossas !

Makhtar Sarr, Doctorant en sociologie à l’Université de Bordeaux