Times24.info : Au Sénégal, la banque United Bank for Africa (UBA) est éclaboussée par une affaire de détournement. UBA est l’une des plus importantes institutions financières africaines, avec une présence dans 19 pays Africains et 3 places financières internationales: Londres, Paris et New York. D’une banque opérant dans un seul pays, le Nigeria, lors de sa création en 1949, UBA a émergé au-delà de la plus importante économie africaine en s’imposant comme un fournisseur panafricain de produits bancaires et autres services financiers, avec plus de 8 millions de clients dans divers points de ventes à travers le monde.

Un trou de 143 millions de Francs Cfa a été découvert et le Directeur de la banque a saisi la Division des investigations criminelles (Dic) d’une plainte. L’enquête ouverte à Dakar, capitale, a permis de mettre la main sur M.F.Dramé, le responsable de la maintenance des guichets automatiques.

Selon le journal sénégalais « Libération » reprise par plusieurs sites locaux, il a reconnu les faits devant les enquêteurs et a été présenté au Procureur de la République du Sénégal, pour les infractions de faux et usage de faux, escroquerie et vol au préjudice de l’employeur.

Les membres du Conseil d’Administration ainsi que les PCA et les DG des 18 filiales africaines ont échangé à Lagos ce mois d’avril, sur la façon de mieux servir les clients, ainsi que sur les nombreux projets phares auxquels la banque UBA s’est associée, tels que le financement récemment conclu des résidences étudiantes à l’Université Cheikh Anta Diop du Sénégal.

Le Vendredi 8 Avril 2016, au cours de l’Assemblée Générale de la banque qui a eu lieu à l’Eko Atlantic Hôtel à Lagos, les actionnaires d’UBA ont félicité la banque pour sa solide performance financière en 2015 en dépit d’un contexte difficile au niveau mondial.

Ils ont également approuvé la recommandation du Conseil d’Administration de verser un dividende final de 40 kobo par action. UBA avait déjà payé un acompte sur dividende de 20 kobo en Septembre 2015 portant le dividende total payé au titre de son exercice 2015 à 60 kobo par action.

Prenant la parole au nom des actionnaires, M. Sunny Nwosu, Président de l’Association des Actionnaires Indépendants au Nigeria (ISAN) a exprimé sa gratitude au Conseil d’Administration et à la direction de la banque pour avoir augmenté le profit et le dividende payé au moment où de nombreuses autres banques ont enregistré un bénéfice en baisse et ont dû réduire les dividendes. « Ce paiement du dividende renforce la résilience de la banque dans un environnement opérationnel difficile et démontre aussi la qualité du management de la banque. »

Plus tôt, Tony Elumelu, Président de UBA Plc, avait déclaré aux actionnaires que la forte performance d’UBA en 2015 reflète des gains dans l’efficacité, de la prudence et de meilleures pratiques dans la gestion des risques.

« Nous avons enregistré 315 milliards de Naira en revenus bruts, soit une croissance de 10% par rapport aux revenus de 2014. Ceci a été réalisé en dépit d’une liquidité relativement faible sur le marché de change au Nigeria, qui a réduit les transactions et les revenus en devises étrangères. Notre Banque a compensé les défis macroéconomiques avec un service à la clientèle amélioré et une gestion efficiente du bilan», a déclaré M. Elumelu. »

M. Elumelu a en outre déclaré aux actionnaires que la banque a géré avec succès ses coûts tout au long de l’année, « préservant ainsi les gains afin de générer un bénéfice avant impôts de 68.5 milliards de Nairas, ce qui se traduit par une croissance de 22% par rapport à notre performance de 2014. »

Regardant l’avenir, M. Elumelu a averti que l’évolution de la technologie financière est en train de changer la donne dans le secteur financier, en réduisant les coûts d’exploitation et en permettant un plus grand accès à la clientèle, les deux devenant les principaux facteurs de rupture dans le secteur bancaire. Cependant, il a donné l’assurance qu’UBA fait partie des principaux agents du changement technologique et donc bien placé pour bénéficier du nouveau monde offert par les progrès de la technologie. Il a souligné qu’être à l’avant-garde des nouvelles technologies et de l’innovation est fait partie de l’ADN du Groupe UBA.

Times24.info