Times24.info : Après la récente sortie de Carina Tavares dans la presse sénégalaise, certains  proches de l’actuelle épouse du richissime Cheikh Amar, qualifient la « Escort Girl » de « pute ». L’ex-femme du patron de Tracto Service Équipement (TSE) et d’Amar Group Holding, a annoncé hier son divorce qui date d’avril 2016, contre M. Amar, entrepreneur sénégalais qui emploie plus de 6 000 ouvriers, sans le nommé. Marie Amar reste ainsi la seule et unique épouse « actuelle » de Cheikh Amar.

Selon des informations de Times24.info, Marie Amar comme on le surnomme, métisse française qui, avait déserté la maison conjugale, a décidé de ne plus poursuivre en justice son mari pour délit adultère. Elle a fini de jeter l’éponge après avoir remporté la bataille contre sa coépouse Carina Tavares dont son enfant est, un des héritiers du richissime sénégalais.

« Je vais là où je gagne. Je ne vais pas là ou je perds » a dit l’ex de Cheikh Amar.

Carina Tavares

Carina Tavares, bissau-guinéenne

Celui que certains sénégalais considèrent comme un « mouride moderne », occupe depuis la sortie de son ex-femme la Une de la presse people en ligne. Son chiffre d’affaires de ses entreprises est estimé à plus de 92 milliards de francs cfa.

Pour rappel, Cheikh Amar avait épousé dans la plus grande discrétion la « Escort Girl » Carina Tavares qui est d’origine bissau-guinéenne. Elle avait choisi son compte facebook pour publier un message en anglais : « The principle of life is that life responds by corresponding; your life become the thing you have decided it shall be. #5monthspregnant#blessingfromgod ». En français : « Le principe de la vie, est qu’elle répond à ce qu’on a décidé ; votre vie devient la chose que vous avez décidé qu’elle soit.  #5mois de grossesse ! Une bénédiction de Dieu » a soutenu, cette catholique qui ne veut pas devenir musulmane à cause d’un homme. Elle dit, « je veux être prête… »

Times24.info