Times24.info : Abdoulaye Gaye, chargé d’affaires à la Banque Nationale pour le développement Economique (BNDE) au Sénégal, a été récemment arrêtée pour détournement de fonds. Cependant beaucoup d’employés de la banque soutiennent que l’affaire qui est à la base de l’arrestation de leur collègue, ne concerne en rien la BNDE et qu’il s’agirait d’une affaire privée note Thiesinfo.

« M. Gaye serait d’ailleurs selon eux, un agent compétent, digne de respect, qui a su apporter beaucoup d’innovations dans le secteur qui lui était confié, en l’occurrence dans la commercialisation de l’arachide et du riz. Et c’est cela qui faisait qu’il jouissait de beaucoup d’estime auprès de ses supérieurs » note la source.

« D’ailleurs dans cette dure épreuve que traverse (l’employé en prison) Abdoulaye Gaye, la BNDE ne l’a, à aucun moment lâché, convaincue que son agent recouvrera bientôt la liberté et reprendra service auprès de ses collaborateurs » écrit le site internet. L’affaire est toujours en instance de justice au Sénégal.

 Dans une publication du journal « Libération » au mois de mars 2016, le quotidien sénégalais avait révélé que « les actionnaires de la BNDE dont l’État ont commis un cabinet pour voir si oui ou non Thierno Sy a fait des dérives. » Le ministre sénégalais de l’Économie, des Finances et du Plan, Amadou Ba, avait également convoqué une Assemblée générale des actionnaires pour dénoncer la gestion du Directeur Général de la BNDE  Thierno Seydou Nourou Sy notamment dans l’octroi de certains prêts. Le ministre sénégalais avait décidé d’éclairer la lanterne sur la gestion de M.Sy, sans suite.

Selon le Directeur Général Thierno Seyndou Nourou Sy, « le Sénégal, à travers ses plus hautes autorités a misé sur l’émergence en 2035, en mettant un dispositif pertinent du financement de l’Economie par l’accompagnement du développement des secteurs stratégiques, identifiés au niveau de la SCA, de la SNCDS et du Plan Sénégal Emergent (PSE). »

« La BNDE, constituant une réponse à ces problématiques de financement, a vu le jour, le 27 janvier 2014, comme prévu par les autorités » affirme le patron de la BNDE sur le site officiel.

« Elle a su, avec une équipe dynamique et compétente, mettre en œuvre, toutes les diligences requises par la commission bancaire, notamment en termes de gouvernance, de business model, d’organisation et de procédures, de qualité de l’actionnariat et de partenaire technique de qualité » ajoutant :  « Notre ambition sera axée à la lutte contre la pauvreté et le déséquilibre social, c’est pourquoi, nous avons retenu d’accompagner les structures du système financier décentralisé, en vue de développer l’inclusion financière » note le Directeur Général de la banque.

Rappelons que, pour favoriser l’essor des PME, l’État a mis en place un important dispositif de soutien articulé autour de plusieurs structures d’appui, dont le Fonds de Promotion Economique (FPE) créé par le décret N°91-1298 du 22 Novembre 1991.

Times24.info