Times24.info : C’est la justice de l’hexagone qui l’a révélé. La France se nourrit des biens de l’Afrique. Une France, très active dans la traque des biens mal acquis afin de poursuivre l’impérialisme, s’attaquant à la croissance économique spécifique de pays africains. La menace terrorisme est passée là ? De jour en jour, des juges français sont aux trousses de fortunés africains pour le compte du trésor public français. Ce pays bien déguisé qui terrorise des chefs d’Etats africains, persiste et appui des rébellions armées en Afrique, est soutenue par des médias et des militaires, parfois violeurs, bien présents dans le continent. Une France couchée, à la recherche de Fonds, disons mal acquis, pour s’armer et, bien armer. A la découverte des pays africains, cibles qui nourrissent la France.

La traque des biens mal acquis, est la nouvelle démarche maline, du vieux colonisateur, de pays d’Afrique. L’ancien guide libyen Mohammed Kadhafi s’en est aller et tous ses biens mal acquis ou obtenu, ont été récupérés par l’ancien président Nicolas Sarkozy, ses compatriotes et leurs voisins d’italiens. La crise économique européenne, est passée par là.

Toujours pour une bonne marche de l’économie du pays, le Congo, le Gabon et la Guinée Equatoriale sont devenus des cibles potentielles des gauloises. Leurs « fils de luxe » voleurs, sont poursuivis par la justice française pour bien mal acquis, omettant, en Afrique.

« La plupart des biens récupérés par la justice française, restent à la disposition de la France. Aucun franc ne sera verser dans les caisses du trésor public des pays africains dont, leurs fils sont examinés en France par cette traque. » Un vrai scandale !

Où est la transparence dans tout ça ? Que dira Transparency international ?

C’est une France qui gagne ! C’est une France qui perpétue l’impérialisme ! Elle est actuellement au Mali pour son Sommet-France-Afrique.

Par conséquent, des fils de présidents africains sont bien traqués en France, des neuves et d’anciens présidents également. Parmi les pays africains qui nourrissent la population française, on peut compter la Cote d’ivoire. L’ivoire et le cacao, ne bénéficient à peine à la population ivoirienne. Le Sénégal, la plupart des marchés de l’économie du pays, sont gérés par des entreprises françaises mais, ne satisfait pas les « mulots blancs ». Depuis la découverte du gaz et du pétrole dans le pays, la population vit encore une grande menace économique. Les régions du Sénégal, la pauvreté domine.

Presque pareil au Cameroun qui, souffre de son individualité présidentielle. Bolloré, ce fils français, rafle tout, au profil de la France qui conserve ses paillages en Afrique pour ne remplir les caisses du trésor public français.

Le Niger, l’inconscient le plus pauvre du monde, ne veut surtout pas évoluer. Il veut toujours plaire ses « gourous blancs », continuant de récupérer les fils africains rapatriés de l’hexagonal. C’est dans ce pays, que la France campe presque tout son arsenal militaire, destiné aux guerres en Afrique de l’ouest. Au même moment, des soldats français sont tués au Mali. Le pays est en guerre au nord, reçoit actuellement une sorte de condoléance avec un Sommet – France-Afrique qui se déroule à Bamako, la capitale.

De ces faits, la France ose et légalise des cas viols dans le continent. Ces militaires barbares, sont libérés de leurs actes sur des enfants en Centrafrique. La justice gauloise a décidé de ne plus voir, les dossiers de poursuites judiciaires contre les soldats violeurs français.

Avec toutes ces opérations dont la traque des biens mal acquis, le drapeau des tricolores est plus que jamais placé « du plus haut du building » dans le continent africain.

Times24.info