La danse du ventre est excellente pour la santé, mais pas que, selon une nouvelle étude scientifique australienne. Cette activité sportive est aussi bénéfique pour le moral. Elle permet aux femmes qui la pratiquent d’avoir une meilleure estime d’elles-mêmes.

Les femmes qui pratiquent régulièrement la danse du ventre développent un sentiment d’harmonie mentale et physique de leur corps. Elles ont en effet une meilleure image de leur corps et focalisent beaucoup moins sur leurs défauts physiques que les jeunes femmes qui ne se déhanchent pas régulièrement.

La danse du ventre aide à mieux apprécier son corps

Pour comprendre les bienfaits sur la perception du corps de la danse du ventre, le docteur Marika Tiggermann, du département de psychologie de l’université Flinders , a réuni 213 femmes. Parmi elles 112 danseuses du ventre professionnelles et des étudiantes ne pratiquant pas cette activité sportive.

Toutes les participantes ont rempli un questionnaire qui a permis à la chercheuse de comprendre l’autoanalyse qu’elles faisaient de leur corps. Les jeunes femmes ont exprimé ce qu’elles pensaient de leur corps, de l’attraction qu’elles provoquaient chez les hommes, et comment elles imaginaient être perçues par les autres.

Les résultats de cette étude révèlent que les danseuses du ventre ont une vision plus positive de leur corps que les autres femmes.

« La danse du ventre est associée à une image de soi positive parce que celles qui la pratiquent se focalisent moins sur leur apparence physique que sur l’expérience elle-même. Ces femmes se concentrent davantage sur ce qu’elles sont capables de faire avec leurs corps, plutôt que sur leur apparence extérieure », explique le docteur Marika Tiggermann auteure principale de cette étude.

« Cette activité offre aux femmes une rare opportunité, créative et sûre, d’explorer et d’exprimer leur moi sensuel et sexuel, sans se juger », explique le Dr. Tiggermann. Pour autant la nature érotique de la danse du ventre a été très peu mise en avant par les participantes de l’étude.

Cette étude confirme les bienfaits de la danse sur le bien-être. En effet, les personnes qui pratiquent la danse ont 60 % de chances supplémentaires d’être en meilleure santé que les autres, selon une étude scientifique écossaise publiée en 2013.