Times24.info : Joseph Kabila a décoré à titre posthume l’étoile de la musique congolaise Papa Wemba au cours d’une cérémonie d’hommage ce lundi à Kinshasa.

« Au nom du peuple congolais (…), nous vous élevons à titre posthume à la dignité de grand officier de l’ordre national des Héros nationaux Kabila-Lumumba, pour les mérites, les loyaux et éminents services rendus à la nation congolaise », a déclaré le président Kabila.

Le président congolais a ensuite déposé la médaille de l’ordre sur le cercueil du musicien, exposé au Palais du peuple, siège du Parlement, à Kinshasa.

Des milliers de personnes, y compris les autorités congolaises, ont entamé 3 jours de commémoration en la mémoire de Papa Wemba, décédé brusquement sur scène lors du Festival des musiques urbaines d’Anumambo, à Abidjan.

Papa Wemba « était une icône » a estimé la star congolaise Lokua Kanza, pour qui Papa Wemba « a fait connaître la musique congolaise au tour du monde ».

Le corps de l’icône sera exposé au Palais du peuple pendant au moins 48 heures. Les obsèques eux auront lieu à Matongé, le quartier de la capitale où Papa Wemba a grandi, suivi de l’inhumation prévue mercredi.

L’auteur-compositeur participait au Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (Femua). Il a rendu l’âme fin avril dernier, lors de son évacuation dans un hôpital d’Abidjan. Papa Wemba a succombé à un malaise survenu lorsqu’il était sur scène. Jules Shungu Wembadio, de son vrai nom, est l’une des plus grandes figures de la musique congolaise, voire de l’Afrique. Surnommé « Le roi de la rumba congolaise », il était l’un des porte-étendards de la musique de son pays depuis les années 70-80, en la rendant populaire dans le continent.

Times24.info