Times24.info : Le bilan de l’attentat suicide survenu dimanche soir dans le parc public Gulshan-e-Iqbal de Lahore, chef-lieu de la province du Pendjab (est du Pakistan), a atteint 72 morts, a-t-on appris lundi de sources officielles.

Vingt-neuf enfants figurent parmi les morts et 315 autres personnes ont été blessées dans cet attentat meurtrier, a précisé Zaeem Qadri, porte-parole du gouvernement provincial. Il a indiqué que les services médicaux avaient identifié et remis les corps de 54 victimes à leurs proches, mais que certains autres corps ne sont pas reconnaissables.

Un groupe taliban pakistanais a revendiqué cette attaque suicide, qui a été perpétrée par un homme de 28 ans originaire de Muzaffargarh, dans la même province. Haider Ashraf, inspecteur général adjoint de police, a expliqué que le kamikaze s’était fait exploser dans le parking situé près de l’entrée principale du parc. Il a indiqué qu’un grand nombre de personnes se trouvaient dans le parc et que des chrétiens y célébraient la fête de Pâques.

L’équipe de déminage a estimé que le kamikaze portait 8 à 10 kg d’explosifs sur lui. Le ministre en chef du Pendjab, Shahbaz Sharif, a annoncé un deuil de trois jours à la suite de l’attentat, déclarant que le drapeau national serait mis en berne dans tous les bâtiments gouvernementaux de la province. Les gouvernements des provinces du Sindh (sud) et du Baloutchistan (sud-ouest) ont également annoncé un deuil d’un jour. Le Premier ministre Nawaz Sharif et le président Mamnoon Hussain ont tous les deux condamné cet attentat et demandé aux hôpitaux de fournir le meilleur traitement médical possible aux blessés. M. Sharif, qui devait partir lundi pour une visite au Royaume-Uni, a décidé de reporter le déplacement.

Le chef de l’armée pakistanaise a convoqué une réunion de haut niveau et ordonné aux commandants concernés et agences de renseignement de commencer leurs opérations dès que possible pour trouver les auteurs de l’attentat, ont indiqué le service chargé des relations publiques de l’armée. La communauté internationale, dont les Etats-Unis, la Turquie, le Canada et l’Inde, ont condamné l’attentat et prié pour le prompt rétablissement des blessés.