Times24.info: Ces femmes de couleur considérées parmi les plus osées du monde actuel. Times24.info vous fait découvrir ses célébrités de quelques pays d’Afrique et ailleurs. 

Georgie Badiel – Burkina Faso

Georgie Badiel - Burkina Faso

Georgie Badiel – Burkina Faso

Georgie Badiel mannequin. Elle est originaire du Burkina-Faso, qui fait partie de la nouvelle génération de modèles très en vogue et en demande dans l’industrie de la mode.

La burkinabé a gagné le concours de “Miss Afrique” en 2005. Deux ans plus tard, elle signe un contrat avec “Storm Management” à Londres.

Depuis 2007, ce fut une période de succès et de défilés pour les noms les plus célèbres du milieu de la mode tels que Issey Miyake, Marc Jacobs, Liz Clairborne, Oscar de la Renta et Diane Von Furstenberg.

Il ya pas longtemps, Georgie a été l’une des deux femmes noires à défiler pour la collection 2009 de Louis Vuitton, une marque devenue mondiale.

Elle a également fait des publicités pour Marithé Francois Girbaud et Moschino et a figuré dans plusieurs magazines comme Vogue Russia.

Georgie travaille avec des agences de renommée internationale tels que Muse Management à New-York, Elite Milan et take2london et fait la fierté des jeunes mannequins burkinabés.

Amanda Efathel  - Cameroun 

Amanda Efathel  - Cameroun

Amanda Efathel – Cameroun

« J’ai eu  mon baccalauréat assez tôt (ndlr : Lettres), je suis entrée à l’université à 16 ans. Actuellement je prépare un diplôme en Contentieux et arbitrage des affaires. »

Née le 15 février 1989 près de Bruxelles en Belgique, Amanda Efathel est une élève sans histoires et poursuit une scolarité exemplaire lorsqu’en 2010, elle se fait repérer par le créateur Dio Ali lors d’un gala. Alors qu’elle n’avait encore jamais considéré faire carrière dans la mode jusque là, son physique et sa grâce naturelle l’amèneront très vite à enchaîner les défilés. Coachée par Lukra Senomo – un chorégraphe réputé – la jeune femme devient très rapidement incontournable. Elle enchaîne les collaborations avec les plus grands couturiers du continent africain, de Gilles Touré à Alphadi en passant par Imane Ayissi ou encore l’illustre styliste sénégalaise, Oumou Sy etc.

Le Top Model africain de l’année ! Après avoir remporté plusieurs fois le titre de « Meilleur mannequin » du Cameroun, la jeune femme, encouragée par son entourage, dépose sa candidature lors du concours « Top Model » organisé par le Festival International de la Mode Africaine. Cet événement, organisé depuis plus de 15 ans au Niger avec le soutien des Nations Unies, est l’un des plus importants en Afrique et révèle à chaque édition, ceux et celles qui feront la mode africaine de demain. C’est ainsi qu’après délibération d’un jury d’experts, Amanda Efathel a remporté le titre tant convoité de « Top Model africain de l’année » le 25 novembre 2013 à Niamey, devant un parterre d’invités prestigieux composé notamment des Premières Dames du Niger et du Burkina Faso. Sa démarche conquérante et son allure remarquable ont, à coups sûrs, été des atouts déterminants.

La jeune femme est également une des pionnières du Blogging Mode au Cameroun, et n’hésite pas à partager sa passion pour la mode et les voyages via sa plate-forme « efathel.blogspot.com », qui ne cesse de croître en notoriété. Ambitieuse et déterminée, elle souhaite plus tard s’investir dans le domaine des Relations Publiques et de l’organisation d’événements Mode, à l’instar d’Adama N’diaye (créatrice de la Dakar Fashion Week et des Black Fashion Week de Paris, Prague et Montréal). La suite ? Depuis sa victoire au Festival International de la Mode Africaine 2013 le mois dernier, Amanda Efathel a posé pour le magazine parisien ROOTS, et a reçu de nombreuses sollicitations de la part de marques. Egérie de l’événement « Perles Rares », elle est l’ambassadrice de la marque de bijoux et accessoires MAK, selon Africultues.

Kinee Diouf – Sénégal

Kinee Diouf - Sénégal

Kinee Diouf – Sénégal

L’édition  néerlandaise du magazine « Vogue » a choisi, pour la première fois, un top-modèle  noir pour sa couverture, en la personne de la sénégalaise Kinee Diouf. Doit-on  enfin se réjouir ?

L’édition néerlandaise du prestigieux magazine Vogue semble avoir tranché. Pour la couverture de son numéro du mois , elle a choisi, pour la première fois de son histoire, de mettre à l’honneur un top-modèle noir en couverture (et pages centrales), la Sénégalaise Kinee Diouf.
Pour le mannequin, qui a posé devant l’objectif d’Ishi pour cette première néerlandaise, c’est une petite consécration médiatique méritée, soulignant une carrière déjà bien remplie.

La jeune femme, qui a débuté le mannequinat en 2006 avec l’agence Nathalie Models, défile depuis pour tous les plus grands noms de la haute couture mondiale, de Givenchy à Vivienne Westwood, en passant par Saint-Laurent, Zac Posen, ou encore Lanvin.
Côté pub, elle a déjà prêté sa silhouette de rêve pour, entre autres, Diesel, Lacoste, Benetton et GAP, quand elle ne fait pas le bonheur des pages de Vogue (U.K.), Vanity Fair, Arise magazine, de la Revue française des modes et des très branchés Tank Magazine, French Magazine ou Dedicate.

Sur des forums de mode, certains internautes ne se  réjouissent pour autant pas de ce choix éditorial et ne manquent pas de  s’interroger sur les réelles intentions de la publication néerlandaise. Selon  eux, Vogue chercherait à faire oublier le scandale du mois de mai,  après la publication d’un shooting réalisé par Ishi également, mettant en scène  la mannequin blanche Querelle Jansen, grimée en Noire.

Noëlla Coursaris Musunka – RDC

Noëlla Coursaris Musunka - RDC

Noëlla Coursaris Musunka – RDC

De son vrai nom, Noëlla Musunka Coursaris est Lubumbashi, République Démocratique du Congo, née le 25 décembre 1982, réside (ait) à Londres.

Elle mesure 173cm (5’8″), à une poitrine qui fait 86cm (33″). Sa taille est de 61cm (24″), son tour de hanches fait 89cm (35″); la model porte une pointure de 38 (US7).  Ses cheveux sont marron et des yeux Marrons

Noëlla a des atouts, son corps et son cœur mais également ses grands agences, Cosmoworlds Model Management, Figaro Management, Oxygen Models, Up! Models, ID Models. Son visage et son nom ne vous disent peut-être rien…

Jordan Dunn – Jamaïque

Jordan Dunn – Jamaïque

Jordan Dunn – Jamaïque

Une femme noire en couverture d’un magazine de mode à grand tirage, c’est rarissime. Chapeau bas à Elle France qui ose la beauté noire au naturel. La couverture de ce numéro montre le jeune top Jordan Dunn portant une couronne de cheveu : une magnifique et volumineuse afro.

C’était sans aucun doute le bon moment et la fille idéale pour succomber à la tenation : Jordan Dunn est élue top model de l’année 2008. Ce n’est pas moi qui le dit. C’est le magazine Elle France qui le titre. Britannique d’origine jamaïcaine, l’étoile montante d’à peine 18 ans a déjà à son actif plusieurs une de revues de mode influentes. Elle est devenue en peu de temps une valeur sûre.

Pour le magazine, une série de photos met en scène deux facettes de la jeune femme. A partir d’un vêtement de base, Jordan est métamorphosée en deux femmes grâce à des accessoires vintage et une coupe de cheveu appropriée. Une version pop inspirée de Diana Ross, colorée et moderne. Une version jazzy en hommage à Billie Holiday, raffinée et élégante.
Jordan aurait-elle profité de l’ »effet Obama » ? s’interroge le journaliste. Depuis un an, il souffle comme un vent de « Black Power ». La mode se met au diapason. Lentement mais surement. Et d’énumérer les autres filles noires qui redonnent des couleurs aux catwalks : Kinee Diouf, Chanel Imane, Yasmine Warsame, Liya Kebede, Sessilee Lopez. Il explique aussi que Jordan refuse de se voir comme un simple effet de mode ou un effet secondaire de la tendance « Black is Beautyfull » : « Mon fashion award récompense d’abord le travail que j’ai effectué cette année. »

Le journaliste met le doigt sur le « dilemne » qui touche nombre de personnes issues des minorités. D’un côté, elles ne veulent pas qu’on les aime pour leur couleur mais pour leurs compétences. De l’autre, elles sont fières de « représenter » leur communauté. « A mes débuts, je pleurais beaucoup, je me demandais si tout cela valait la peine. Mais des filles m’abordaient pour me dire que j’étais un exemple. Je ne peux les décevoir. » explique Jordan.

Joelle Kayembe – Congo

Joelle Kayembe – Congo

Joelle Kayembe – Congo

Joëlle Kayembe est née au Congo et vit en Afrique du Sud depuis l’âge de 11 ans. En effet, elle a passée toute sa jeunesse en Afrique du Sud, dans la ville de Johannesbourg avec sa famille du fait de la guerre qui avait secoué son pays natal, le Congo.

C’est à l’adolescence qu’elle démarre sa carrière de mannequinat lorsqu’elle signe un contrat avec l’agence sud africaine Ice Model management. Elle se met alors à faire la publicité de nombreuses marques dont Foschini, Playtex et Sprite zero. Révélée par le calendrier 2005 du magazine FHM, Joëlle reste toujours parmi les meilleurs mannequins d’Afrique du Sud. Elle a été le premier mannequin noir à être sur la couverture de “South African Sports Illustrated”.

Elle a connu sa notoriété en apparaissant dans un clip du rappeur Americain Ludacris, “Pimpin all over the world”. Elle a aussi été finaliste du concours international des top models en Chine en 2005. Joëlle a egalement été remarquée dans l’émission “Deal or no deal” ou elle figurait parmi les modèles qui tenaient ces fameuses valises destinées à faire gagner ou perdre des millions aux participants du jeu.

Joëlle est, en Afrique du Sud, le nouveau visage de “Sketchers”, célèbre marque de chaussures. Elle rejoint ainsi les superstars comme Britney Spears, Christina Aguilera et Ashlee Simpson, qui ont aussi été les représentantes de cette marque dans le passé.

Liya Kebede – Ethiopie

Liya Kebede - Ethiopie

Liya Kebede – Ethiopie

Liya Kebede est née à Addis Ababa en Ethiopie. Un réalisateur de film va la découvrir en Ethiopie et la présenter à un agent français.Liya Kebede décide alors de terminer ses études et de partir pour Paris.
Depuis ses débuts, Liya Kebede est apparue en couverture du Vogue (France, Italie, Japonais ou Espagnol), du I-D (alors qu’elle est enceinte). Liya Kebede est aussi dans des campagnes pour Yves Saint-Laurent, Victoria’s Secret, Dolce & Gabbana et Louis Vuitton.
Liya Kebede est l’une des très rares mannequins aux origines ethniques africaines à avoir perçé (et a être apparue en couverture du Vogue américain).
Plus tard, Liya Kebede ira a New-York. Elle est mariée à Kassy Kebede, un manager Ethiopien, depuis 2000.

Ubah Hassan – Somalie

Ubah Hassan - Somalie

Ubah Hassan – Somalie

Ubah Hassan, dont le prénom veut dire “fleur”, est une mannequin Canadienne, d’origine Somalienne.
Dans les années 91, Ubah fuit la Somalie en guerre pour le Kenya avec son père et ses frères tandis que sa mère et ses soeurs s’envolent pour le Canada. 10 ans plus tard, Ubah rejoint ses derniers. Elle a été découverte, a 17 ans, dans un park à Vancouver, au canada par un photographe.
En 2007, elle signe avec l’agence “Click Management” à New-York. En 2008, Ubah devient la muse de la célébre marque Américaine, Ralph Lauren et devient le nouveau visage de sa campagne printemps/été 2009. Ubah est l’inspiration derrière la nouvelle collection 2009 de Ralph Lauren, qui a déclaré: ” Lorsque je dessine une collection, j’ai toujours une héroïne en tête. Elle est la star de mon film et exprime ce que je veux dire. J’étudie sa personne et je crée pour elle et à travers elle.”

Ubah Hassan a été parmi les mannequins qui sont apparues dans la toute premiere issue ”Black” du magazine Vogue Italie en 2008, au côtés de Naomi Campbell et Beverly Johnson. Elle a aussi apparue dans “Allure” magazine et a été photographiée par des noms de renom du milieu tels que Steven Meisel et Bruce Weber. Ubah a défilé pour des designers comme Oscar de la renta, Betsey Johnson, Christian Siriano et bien sur Ralph Lauren.

Aissata Dia, miss Cote d’Ivoire 2013

No Comment !

Aissata Dia, Miss Côte d'Ivoire 2013

Aissata Dia, Miss Côte d’Ivoire 2013

Aissata Dia, Miss Côte d'Ivoire 2013

Aissata Dia, Miss Côte d’Ivoire 2013

Times24.info