Times24.info : Au Sénégal, lors de son intervention à l’Assemblée nationale, hier, le Garde des Sceaux, ministre sénégalais de la Justice, Me Sidiki Kaba, a été interpellé par des députés sur la récente sortie relative à la magistrature du pays.

Le ministre Kaba, après avoir récusé une justice-spectacle, une justice-médiatique, une justice-émotionnelle, une justice et a fait savoir : « La consultation à domicile, contrairement, à une idée véhiculée par des néophytes du droit, ne consiste pas pour le ministre à se déplacer en voiture pour aller trouver le magistrat concerné. »

Le communiqué du ministre de préciser : « D’éventuelles sanctions disciplinaires ne peuvent être prises envers un magistrat que par ses pairs. Ni le président de la République ni le ministre ne peuvent le faire. »

Times24.info