Times24.info : Selon la présidence de la République du Mali, « Ibrahim Boubacar Keita (IBK), suite à une accumulation de fatigue, a été victime d’un malaise Vagal rapidement résolutif, à son arrivée au Maroc le 14 novembre (dernier, à la COPP 22). Il a observé un temps de repos sur le conseil des médecins. » IBK est, encore hospitalisé depuis quelques jours, en France, afin de subir un traitement – tumeur bénigne.

« Opéré d’une tumeur, d’une glande située dans le cou – l’adénome de la parathyroïde -, tumeur qualifiée de « bénigne », suite au sommet Afrique-France, le président malien rechute ainsi, après son traitement d’adénome de la parathyroïde, accumulation de fatigue.

« Le Mali, je le porte en moié, a dit l’actuel homme fort du pays, affaibli.

« Ce n’est pas François Hollande, ce n’est pas Laurent Fabius, ce n’est pas Jean-Yves Le Drian qui l’ont décidée. On me sait membre de l’Internationale socialiste, mais avec aucun de ces hommes précités, nous n’avons parlé de mon sort », se défend, le chef de l’Etat qui répondait à une question, sur sa candidature, en 2013.

Il est âgé de 72ans.

Times24.info