Times24.info :  Leur petite affaire aura fonctionné pendant une dizaine d’années. Les ressortissants turcs impliqués dans la falsification de documents (dont des visas et passeports américains) au Ghana ont vu les autorités du pays mettre un terme à leurs activités.

Le département d’Etat a fait savoir qu’une organisation ghanéenne qui, pendant des années, s’était fait passer pour une ambassade des Etats-Unis avait enfin été fermée. A Accra, la capitale, un groupe des ressortissants turcs parlant couramment anglais avait hissé un drapeau américain et une photo du président Barack Obama sur un bâtiment pour faire croire à une représentation de Washington.

Cette fausse « ambassade américaine » délivrait en premier lieu de faux documents, mais également de vrais visas obtenus de manière frauduleuse.

Lors de leurs perquisitions, les autorités ont retrouvé près de 150 passeports pour une dizaine de pays, ainsi que de nombreux visas, authentiques et contrefaits, pour les Etats-Unis, l’Afrique du Sud, l’Inde, mais aussi des pays de l’espace Schengen.

L’ambassade «américaine» n’est pas la seule bonne affaire à avoir été fermée. Les autorités ont aussi mis fin aux agissement d’une ambassade «hollandaise» du même type.