Times24.info : Sur la chaine française internationale France24, le journaliste, spécialiste de l’Afrique et fondateur de la Lettre du Continent, Antoine Glaser, révèle que le président Ivoirien, Alassane Ouattara, a demandé une aide au bataillon Français, stationné à Port Bouët, pour assurer sa protection rapprochée jusqu’a la fin du mois de Janvier, car il craint une « explosion sociale pouvant déboucher sur sa chute », faisant allusion à la révolte de sodats, en terre ivoirienne. 

« Ouattara a demandé l’aide militaire de la France car craignant pour sa chute » informe-t-il.

Toujours selon lui, « le président fFrançais Hollande hésite encore a lui accorder cette mesure exceptionnelle qui risque de susciter la colère des Ivoiriens car cela constituerait une grave atteinte a leur souveraineté ».

Des soldats et des gendarmes ont tiré, mardi 17 janvier, de nombreux coups de feu en l’air dans plusieurs villes de Côte d’Ivoire, quatre jours après un accord financier conclu entre le gouvernement et d’anciens rebelles. Un mutin a été tué par la Garde républicaine, devant le camp de ce corps d’élite, à Yamoussoukro, la capitale politique. Un deuxième soldat mutin est décédé à l’infirmerie d’un camp militaire des suites d’une blessure par arme à feu,

Times24.info