Times24.info : La Banque centrale du Ghana se concentrera sur l’objectif de restaurer la stabilité macroéconomique et d’assurer la croissance du secteur réel, a déclaré son nouveau gouverneur, Abdel-Nashiru Issahaku.

M. Issahaku a tenu ces propos lors d’un Salon de deux jours sur le financement des petites et moyennes entreprises (PME) au Ghana, salon qui s’est ouvert mardi à Accra, capitale du pays.

« Alors que le travail pour restaurer la stabilité macroéconomique se poursuit par le biais de consolidation budgétaire, les taux sur les emprunts publics continueront de baisser et cela contribuera à réduire les taux d’intérêts élevés des banques sur les prêts », a déclaré M. Issahaku.

Il s’agit de sa première apparition en public depuis son investiture lundi par le président John Dramani Mahama.

Ce salon est organisé par le gouvernement pour contribuer à trouver des solutions aux coûts de financement élevés auxquels sont confrontés de nombreuses petites entreprises dans un pays où les taux d’intérêts se maintiennent aux environs de 30%.

M. Issahaku a souligné que les « facteurs essentiels » qui entravent le financement des PME comprenaient la situation macroéconomique, avec l’essor de l’inflation et la dépréciation du cedi, ainsi que les taux élevés de prêts non performants et les risques liés au financement des PME.

Il est important que les banques soutiennent le financement des PME, a-t-il dit.

« Faire du développement des PME une priorité est par conséquent essentiel pour promouvoir une croissance économique incluante, et c’est pourquoi nous appelons continuellement les banques à réviser leurs solutions et modèles bancaires, et à en concevoir de nouveaux, pour service à ce segment du marché et générer une plus grande inclusion financière », a-t-il dit.