Un confiseur lucernois a mis au point une douceur contenant 17 herbes de montagne censées atténuer les maux du bas-ventre durant la menstruation.

«Apaisante, harmonieuse. Et en plus délicieuse». C’est ainsi que le confiseur lucernois Marc Widmer qualifie sa dernière création chocolatée baptisée «Frauenmond» (lune féminine). Particularité: ce chocolat contient 60% de cacao et quelque 17 herbes provenant des montagnes suisses. Des herbes qui sont censées atténuer les douleurs de la menstruation.

L’idée de ce chocolat aux vertus médicinales est venue à l’esprit du confiseur il y a 3 ans, explique 20 Minuten sur son site mercredi. Il s’est inspiré d’une famille qui fabriquait un mélange de thé baptisé lui aussi «Frauenmond». Pour arriver au résultat souhaité et utiliser les bonnes herbes, Marc Widmer, qui a travaillé pour des hôtels 5 étoiles en Suisse ainsi que chez Sprüngli à Zurich, s’est fait conseiller par une phytothérapeute. Avec sa firme «Chocolate with Love» il est parvenu à développer le premier chocolat «sain» pour les femmes.

Son secret: les molécules de sérotonine et de théobromine contenues dans le chocolat se mêlent aux herbes pour procurer un effet calmant et apaisant sur l’organisme. En particulier pour les femmes. «Nous voulons ainsi rendre la période des règles plus agréable», explique le confiseur qui précise quand même que son chocolat n’est pas un médicament. Il ajoute aussi que le produit n’est pas réservé qu’à une clientèle féminine et que les hommes peuvent aussi le déguster. Mais à petite dose, car le prix de cette création est conséquent: il faut en effet débourser 12,50 francs les 100 grammes…

Pourquoi pas, selon une gynécologue

Qu’en pense le milieu médical? Une gynécologue zurichoise trouve l’idée intéressante. «Je peux assez bien m’imaginer que la combinaison entre les fines herbes et le sucre puisse aider à combattre les douleurs de la menstruation», dit-elle dans 20 Minuten. Elle rappelle que les femmes ont souvent des envies de douceurs un peu avant les règles, sans toutefois se risquer à évaluer les vertus du chocolat. «Je ne sais pas quelles herbes il contient. »

Vous avez envie de tester ce chocolat? Sachez qu’il est à découvrir à la foire des produits fins de Bâle du 3 au 6 novembre. Il est également disponible sur le site Chocolate with Love où Marc Widmer tente le crowdfunding pour tenter de couvrir les coûts de fabrication. Car le confiseur voit grand puisqu’il veut commercialiser son produit en Asie dès l’année prochaine.