Times24.info: En ce jour d’inauguration de l’Euro 2016 au Stade de France, la capitale est envahie par les déchets en raison de la grève des éboueurs. La presse internationale se désole de l’image renvoyée par le pays organisateur.

“Les télévisions du monde entier ont commencé jeudi 9 juin à diffuser en boucle les mêmes images pour illustrer l’envers du décor de l’Euro de football qui s’ouvre ce soir à 21 heures : celles des poubelles remplies à ras bord dans un Paris plus ville déchets que Ville lumière”, écrit le quotidien suisse Le Temps.

La désormais célèbre photo de la terrasse du café de Flore envahie par les ordures illustre l’article du quotidien de Genève, comme ceux de nombreux autres journaux à travers le monde, alors que la grève des éboueurs dure depuis une dizaine de jours maintenant.

“Une image désastreuse pour les touristes”

Ce conflit “se prolonge indéfiniment avec un résultat catastrophique pour l’image et l’ambiance de la ville”, tacle le journal espagnol ABC.

« Aux Champs-Elysées et à Montmartre, les propriétaires d’hôtels, restaurants, bars et cafés ont dû prendre des mesures particulières pour essayer d’évacuer ou de déplacer les ordures qui s’entassaient de manière inquiétante. Sur le boulevard Saint-Germain, les sacs-poubelle font face aux cafés les plus huppés, là où les touristes paient entre 5 et 6 euros leur expresso.”

Même chose du côté du site de la télévision argentine Todo Noticias qui titre : “Et le glamour ? A la poubelle !” Loin de la vision idyllique d’un Paris capitale du chic, “les déchets prennent possession des romantiques rues parisiennes” et “donnent une image désastreuse pour les touristes”.

Times24.info