Times24.info : En Suisse comme en Afrique, la proportion de célibataires ne cesse de croître et les relations durables se font de plus en plus rares. Faut-il s’inquiéter ou s’accommoder de ce tournant dans notre manière de vivre ensemble?

De nombreuses femmes ont déjà pris acte de cette évolution et profitent pleinement des nouvelles possibilités qui s’offrent à elles. Pour satisfaire toutes leurs envies sans avoir à gérer une véritable relation de couple, elles se tournent désormais vers les sites de rencontres passagères comme TheCasualLounge, première plateforme de ce type en Suisse. Pour tenter d’en savoir un peu plus sur cette tendance, nous avons contacté la responsable des relations publiques du site.

«C’est l’un des paradoxes de notre époque, nous a-t-elle déclaré: nous nous déplaçons et communiquons plus que jamais, et pourtant, nos sociétés n’ont jamais été aussi atomisées. Pour nous, cela ne fait aucun doute – l’augmentation exponentielle des inscriptions que nous constatons depuis plusieurs années est indissociable de cette nouvelle configuration sociale. Notons au passage que les femmes semblent plus réactives que les hommes: elles sont bien plus nombreuses que ces derniers à faire le pas et assumer pleinement le système des relations temporaires – sur TheCasualLounge, la proportion tourne aujourd’hui autour de 6 femmes pour 4 hommes. De fait, elles ne renoncent plus à assouvir leurs désirs passagers et «partent en chasse» beaucoup plus facilement qu’auparavant. Elles veulent se faire plaisir, satisfaire les fantasmes qu’elles refoulaient dans le cadre d’une relation traditionnelle, laisser libre cours à leurs pulsions, bref, vivre leur vie sexuelle pleinement et sans tabou.

Je crois qu’il faut cesser de se lamenter sur cette prétendue «solitude de masse» et tenir compte des avancées qu’apporte la société dans laquelle nous vivons. Nous sommes plus libres et plus flexibles que nos ancêtres. Les femmes sont toujours plus indépendantes. Dans un contexte comme celui-là, pourquoi opter pour la routine du couple quand il est désormais possible de trouver des amants via des sites comme le nôtre? Ne serait-ce que sur le plan professionnel, nos existences ne sont plus adaptées aux relations longues, et cela, je crois qu’une majorité de femmes l’ont bien compris!».

Les hommes ont de quoi se réjouir car si la tendance se confirme, leurs nuits promettent d’être torrides…