Times24.info: Miss Belgique 2015 a été élue ce samedi sur le coup de 23h dans l’antre de Plop, à Plopsaland La Panne. C’est Annelies Törös qui succède à la Limbourgeoise Laurence Langen. Elle était Miss Anvers. Elle a 19 ans, a des origines hongroises, elle vient de Berchem et est étudiante en communication dans une haute école. C’était la grande favorite du concours.

Comment bien débuter l’élection de la plus belle fille du royaume? En faisant danser six bellâtres torse nu. Forcément, on est là pour célébrer… la beauté féminine. Les trente finalistes sont arrivées peu après dans une tenue de plage. Pour le glamour, on repassera.

S’ensuit la présentation des candidates avec les capsules vidéo tournées en Égypte et du jury. Gary Dourdan n’est finalement pas là pour présider les débats des jurés. L’ex-expert Las Vegas a-t-il été rappelé par Grissom pour une nouvelle affaire criminelle?

Elle aime l’aventure: elle a fait un baptême de l’air…

Les prétendantes ont eu chacune leur moment de lumière lors d’un défilé en robe de soirée où elles ont été présentées par l’ancienne Miss Belgique Véronique De Cock et le comédien Patrick Ridremont qui assuraient l’animation de la soirée. L’occasion d’entendre qu’Amélie Dethier aime l’aventure. «Elle a même fait un baptême de l’air», lancera le présentateur. Ca c’est de l’aventure.

Dans le public, ça crie, ça applaudit, ça encourage sa favorite. Certains ont sorti des affiches, d’autres des petits drapeaux ou même une banderole pour Charlotte Vanbiervliet d’Espierres-Helchin. Mais les forces en présence ne sont pas équitablement réparties: certaines ont (beaucoup) plus de supporters que d’autres. Faut écrire que tout le monde ne sait pas débourser 300 euros pour une place VIP…

Miss Luxembourg et Miss Namur directement éliminées

Après un passage en bikini et une bonne heure de spectacle, le top 20 était annoncé. L’écrémage a été fatal à, notamment, Miss Namur, Marine Gérard et Miss Luxembourg, Pauline Detroz. Ce n’est pas encore cette année qu’on assistera au sacre de la première Luxembourgeoise.

Mais pas le temps de s’appesantir, vingt minutes à peine après et un nouveau passage en bikini et le temps était venu pour l’annonce du Top 12. Sans surprise, les favorites sont toujours dans la course. Bye bye, par exemple, Miss Liège Amélie Dethier et Lauranne Demesmaeker, de Mont-Saint-Guibert.

Place aux questions de culture générale sur la Belgique. Comme l’a dit Patrick Ridremont, c’est le moment où les candidates risquent de se retrouver sur YouTube. Et effectivement, des perles sont tombées: Combien de temps a duré la Première Guerre mondiale? Cinq ans au lieu de quatre (Aurélie Hendrickx). Pourquoi le 21 juillet est la date de la fête nationale belge. «Je ne sais pas, répondra Ginger Van Eetvelde de Laeken. Mais je ne l’oublierai jamais après ça.» Au moins, elle le prend avec le sourire.