Times24.info : Les fans chinois de la star sont ulcérés qu’elle soit allée voir le Dalaï-lama, qu’ils considèrent comme un «terroriste».

Les internautes chinois ont vertement critiqué Lady Gaga sur les réseaux sociaux, lundi, après sa rencontre avec le Dalaï-lama lors d’une conférence organisée à Indiana, aux Etats-Unis.

Une photo montrant le chef religieux bouddhiste tenant la main de Lady Gaga a été publiée par l’artiste américaine sur son compte Instagram, déclenchant une avalanche de commentaires hostiles.

«Pour les Chinois, c’est comme si vous étiez en train de serrer la main de Ben Laden», a écrit un utilisateur du réseau social. «J’annule mon abonnement (ndlr: au compte Instagram de la star)», a proclamé un autre.

Pour un troisième, l’initiative de Lady Gaga «est la preuve qu’elle peut aimer et respecter un terroriste chinois». «Elle méprise ses fans chinois, et même tous les Chinois», a-t-il poursuivi.

«Lady qui?»

Interrogé par l’AFP pour savoir si la rencontre allait entraîner des «amours compliquées» entre les autorités chinoises et la chanteuse, Hong Lei, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, a déclaré ne pas connaître l’artiste. «Qui ça?» a-t-il demandé.

Le Dalaï-lama «fait la promotion de l’indépendance du Tibet dans le monde», a déclaré Hong Lei, disant espérer que «les gens voient sa véritable nature».

Le discours que le dirigeant tibétain a tenu était principalement centré sur les espoirs d’un meilleur futur, selon la presse américaine. «Le moment est désormais venu pour l’Amérique d’être le pays leader dans la promotion de la compassion humaine, de l’amour, afin que le monde devienne bienveillant», a déclaré le dirigeant tibétain, selon le journal «Indianapolis Star».

«Je pense qu’on pourra aboutir à cela avant ma mort. Mais les efforts doivent commencer dès à présent.»