Times24.info : Des chercheurs de Witwatersrand (Afrique du Sud) ont réalisé une étude portant sur le sommeil des éléphants. Publiée dans PloS One, celle-ci révèle que le géant d’Afrique dort seulement deux heures par nuit. Son immense poids et son appétit expliquent ce chiffre.

Depuis 10 ans, le neuroscientifique, Paul Manger, étudie le sommeil de différentes espèces de la savane. Avec ses collègues, il a donc conclut que l’éléphant d’Afrique était l’animal ayant la plus courte durée de sommeil. Selon lui, deux facteurs expliquent principalement ce dynamisme :

« Les différentes études conduites jusqu’ici ont permis de montrer que plus les animaux sont grands, moins ils dorment. Aussi, plus les animaux passent de temps à manger, moins ils en gardent pour dormir, explique-t-il. Pour la même raison, les herbivores dorment moins car ils doivent ingérer davantage de nourriture pour engranger la même quantité d’énergie ».

Plus impressionnant encore, une éléphante n’a pas dormi pendant 46 heures et 21 minutes de suite. La présence de mâles, d’une meute de lions et de braconniers ont agité l’animal.

Techniquement, l’étude a été menée grâce à la présence de capteurs placés sous la peau de la trompe de deux mammifères femelles.

Le cheval et la girafe sur le podium des moins gros dormeurs

Les scientifiques ont aussi constaté que les éléphants sauvages dormaient sur leurs pattes. « Ils ne sont couchés qu’une nuit sur trois ou sur quatre », a précisé l’équipe de Paul Manger.

Avec donc ces deux seules heures de sommeil au quotidien, l’éléphant a récupéré le record détenu par le cheval domestique. La durée moyenne de sommeil de ce dernier est de 2 heures et 53 minutes. Le poney, dans la même famille, dort un peu plus : 3 heures et 20 minutes. En captivité, la girafe complète le trio des familles avec 4 heures et 35 minutes.

Petit dormeur ou pas, l’éléphant est suffisamment énergique pour effrayer nos rappeurs qui se prennent pour des caïds.