Times24.info : C’est le magazine américain Forbes, spécialisé dans la finance qui vient de révéler l’information Wanda Peps. Kate Fotso, est la femme la plus riche du Cameroun ! Cette puissante opératrice économique du pays a fait du Cacao son fer de lance.

252 millions de Dollars, soit un peu plus de 114 milliards de Francs CFA ! Voila  en quelques sortes la valeur de la fortune de Kate Fotso la baronne du cacao camerounais. Le magazine américain Forbes dans son édition Afrique vient de la classer dans le top 20 des plus grosses fortunes en Afrique Francophone. C’est la femme la plus riche du Cameroun !

Il faut dire Wanda People que cette « dame de fer » comme l’appelle l’actuel ministre camerounais du commerce a fait fortune dans le cacao ! Elle est la DG de Telcar Cocoa LTD, entreprise leader des exportations de cacao du pays. Son entreprise est par ailleurs le négociant attitré de la firme américaine Cargill.

Ses accomplissements dans ce secteur de prédilection lui valent beaucoup d’éloges. Depuis plus de 20 ans elle se bat aux côtés des hommes qui opèrent dans ce secteur sans le moindre complexe.  Elle est la principale promotrice de la culture du cacao certifié « Made in Cameroun ». Si on prend en compte juste les 3 dernières campagnes cacaoyères, Kate Kanyi Tomedi Fotso a distribué plus d’1,5 milliards de Francs CFA de prime aux producteurs de cacao certifiés !

Veuve d’André Fotso, l’ancien président du Groupement patronal camerounais, le Gicam, Kate peut être fier de son œuvre et son parcours…. Elle a facilité entre 2011 et 2015 la formation de 21 000 producteurs de cacao aux bonnes pratiques dans la région du littoral, Sud-ouest, Centre et Sud du Cameroun.

Le patron des patrons camerounais était aux abonnés absents lors de la dernière édition de l’université du Groupement interpatronal du Cameroun (Gicam), en mai. Cela n’a pas empêché la manifestation de connaître un succès certain. Car avec l’ambitieux André Fotso, 59 ans, le Gicam a pris une nouvelle envergure. À travers 100 propositions, il a apporté une contribution remarquée au plan d’émergence du Cameroun, Vision 2035.