Times24.info L’ancien capitaine des lions indomptables du Cameroun qu’on menaçait de poursuite judiciaire par l’une de ses anciennes petites amies, a reconnu malgré lui,  sa fille Annie, qu’il a eu avec l’espagnole Anna Barranca. Samuel Eto’o est aujourd’hui présenté comme le plus infidèle des footballeurs que le monde n’ait jamais connu. Nathalie Koah décrit, son ex-compagnon comme un « frappeur invétéré », même hors du terrain. 

Annie et sa mère

Annie et sa mère

Depuis un certain temps, Anna Barranca voulait traîner en justice l’international camerounais. L’ex-petite amie avait décidé d’aller en justice pour demander au footballeur de reconnaître la paternité de son enfant âgé aujourd’hui de 14 ans. Samuel Eto’o a désormais reconnu la paternité de sa fille Annie, après un « test Adn » dont un de ses avocats lui aurait conseillé.

Selon la coiffeuse espagnole, après un « test Adn », le sang a « tranché » en sa faveur. Anna de dire qu’« Annie n’arrêtait pas de me demander son père. Alors j’avais décidé que justice soit faite. C’est un grand soulagement pour moi et ma fille mais certainement pour lui (Eto’o) aussi, d’avoir reconnu sa fille.»

« Je le confirme!  » dira Samuel. « Mon épouse (Georgette La Trou) et moi vous remercions du fond du cœur pour cette parfaite expérience et pour avoir rendu ce jour inoubliable. »

Mieux vaut tard que jamais !

Times24.info