Times24;info : L’état de santé du Président algérien, Abdelaziz Bouteflika, faisant régulièrement l’objet de spéculations, risque d’amener des troubles dans son pays après s’il meurt au pouvoir. Comme en 2015, il est attendu à Grenoble pour passer des contrôles médicaux.

Les services de communication de présidence de la République algérienne rapportent qu’Abdelaziz Bouteflika est à Grenoble le 7 novembre pour effectuer des contrôles médicaux périodiques.

Depuis une dizaine d’années, il a fait plusieurs séjours en milieu hospitalier en France, dont le dernier en date remonte à 2015, à la clinique d’Alembert à Grenoble.

Les rumeurs sur une dégradation de son état de santé depuis son AVC en 2013 sont récurrentes. Ses activités publiques sont de plus en plus rare et il n’apparaît plus à la télévision publique que pour recevoir des invités étrangers.

Dans l’une de ces apparitions, Manuel Valls avait créé la polémique en tweetant une photo de leur rencontre où il apparaît très diminué, les yeux dans le vide, hagard.

La photo avait été reçue diversement, les partisans du président algérien y voyant une atteinte à son image, d’autres, une simple représentation de la réalité.