Times24.info : La production vignoble diminue légèrement en Afrique du Sud (11,2 Miohl) ainsi qu’en Chine (11,0 Miohl). La Chine conforte la deuxième place de plus grand vignoble mondial, après l’Espagne, en augmentant sa superficie cultivable de 34 000 hectares pour la récolte 2015 atteignant 83 000 hectares, comme indiqué par l’Organisation internationale de la vigne et du vin (OIV) qui a présenté les résultats du marché viticole mondial lundi 18 avril à Paris. 

Avec plus d’un million d’hectares, l’Espagne reste le plus grand vignoble mondial, et la France se classe troisième après la Chine avec 78 600 hectares en 2015. Un chenin « blanc » sud-africain de 2013 a été élu meilleur vin de l’année 2015 à l’issue du concours mondial de Bruxelles.

En 2005, l’Afrique du Sud est le neuvième producteur mondial de vins pour la superficie et la septième en volume. La viticulture sud-africain s’est développée à partir du xviieme siècle. Elle a pris son ampleur grâce à l’arrivée de deux-cents huguenots français. Actuellement, la qualité des vins est très inégale et les rendements varient de 20 à 350 hectolitres par hectare. Les districts de Stellenbosch et de Paarl fournissent 45 % de la production de vin.

La récolte mondiale de vin en 2015 est relativement forte, note l’OIV. Au total, 274,4 millions d’hectolitres (Miohl) ont été produits dont 60% en Europe. Pour preuve, les trois plus gros producteurs sont, dans l’ordre, l’Italie (49,5 Miohl), la France (47,5 Miohl) et l’Espagne (37,2 Miohl).

La production mondiale de vins a augmenté de 2,2% par rapport à l’année précédente : elle représente 274,4 Miohl en 2015.

Avec une croissance de 12% par rapport à l’année précédente, l’Italie est le premier producteur mondial (49,5 Miohl), suivi par la France (47,5 Miohl) et l’Espagne (37,2 Miohl). Relativement stables depuis 2012, les Etats-Unis enregistrent pour la troisième année consécutive un niveau de production élevé (22,1 Miohl).

Dans l’hémisphère sud : la production (hors jus & moûts) recule en Argentine (13,4 Miohl), elle augmente au Chili (12,9 Miohl), et elle reste stable en Australie (11,9 Miohl).

Les plus gros consommateurs de vin au monde en 2015 sont les Américains (31,1 millions d’hectolitres), suivis des Français (27,2 millions d’hectolitres) et des italiens (20,5 millions d’hectolitres).Viennent ensuite l’Allemagne (20,5 millions d’hectolitres) puis la Chine au 5ème rang (16 millions d’hectolitres) soit une légère augmentation (+ 0,5 Miohl) par rapport à 2014. Pourtant premier vignoble mondial, l’Espagne n’est que 8ème avec dix millions d’hectolitres consommés en 2015.